Africa Press Releases

CCTV+ : Script de « In the Name of Youth »

PÉKIN, 3 novembre 2022 /PRNewswire/ — Ruijin, berceau de la République populaire de Chine, a donné naissance à quantité d’innovations dans l’histoire. Le village de Songping est un site historique. Sur un mur, on peut lire quelques essais, aux lignes grossières mais au style délicat, qui semblent être des griffonnages d’élèves. En fait, ces essais ont été écrits par les soldats de l’Armée rouge, qui ont étudié ici il y a environ 90 ans.

Dans les années 1930, le Kuomintang a mené un « encerclement et une répression » militaires et un blocus économique féroces dans la zone soviétique centrale. En 1933, l’école de communication de l’Armée rouge des ouvriers et des paysans chinois a été créée sur la colline de Pingshan, dans le village de Songping, pendant cette guerre dévastatrice. Un groupe de jeunes soldats de l’Armée rouge, âgés de 16 à 17 ans, dont les connaissances ne dépassaient pas le niveau de l’école élémentaire, étudiaient assidûment la technologie radio afin de construire le réseau de communication de l’Armée rouge.

Quatre-vingt-dix ans se sont écoulés depuis. Les jeunes étudiants d’aujourd’hui ne sont sûrement pas en mesure de ressentir la faim et la soif de connaissances des jeunes de cette époque. Après 90 ans, nous ne pouvons plus déchiffrer ce que ressentaient les jeunes soldats lorsqu’ils ont peint ces graffitis sur ce mur. Cependant, on peut y voir des vestiges de leur vie. C’est ici qu’ont été consignées leurs voix fortes et leur jeunesse florissante. C’est au cours de ces années qu’ils se sont courageusement lancés sur le champ de bataille de la communication, après une brève période d’apprentissage.

Les adolescents d’autrefois sont devenus des silhouettes pâlissantes dans l’océan du temps, mais leurs essais inscrits sur ce mur sont encore clairs. Ce que ces traits rudes et délicats représentent, c’est l’esprit indélébile de l’Armée rouge. Après 90 ans, le souhait qui se cachait derrière ces graffitis s’est déjà réalisé. La loyauté, la foi, le dévouement et les sacrifices de générations de communistes ont permis le grand renouveau de la nation chinoise. Les ombres du passé sont révolues, mais la marque rouge sur la terre du Jiangxi ne s’est jamais effacée et restera toujours radieuse.

Vidéo – https://mma.prnewswire.com/media/1935979/Lyrics_of_In_the_Name_of_Youth.mp4