Culture

Des ministres de l’équipe Ahoomy-Zunu II ne savent que faire !

Arthème Séléagodji Ahomey-Zunu, Premier Ministre Togolais

Il y a donc plus de 10 jours que Arthème Séléagodji Ahomey-Zunu a pondu sa nouvelle équipe après sa reconduction au poste de Premier Ministre par Faure Gnassingbé.

Juste le lendemain, il s’était prestement retrouvé à l’Assemblée Nationale pour présenter sa déclaration de politique générale avant même que ses ministres ne prennent réellement fonction. Puis, plus rien.

L’on s’attendait à ce que cette équipe se retrouve très vite sur les dossiers sensibles de la République. Mais rien.

Après les traditionnelles passations de services, l’on n’a pas trouvé autre chose que de les envoyer à coups de millions à Kara pour un mini atelier de mise à niveau durant le week-end écoulé. C’est tout.

Or il y a beaucoup de ministères qui, pour l’instant, ne connaissent pas vraiment leurs attributions et leur champ d’actions du fait de la manière curieuse avec laquelle ils ont été fabriqués de toutes pièces.

Elliott Ohin par exemple ne peut pas dire avec exactitude quels sont les départements dont il aura à s’occuper en sa qualité de ministre chargé de la Réforme des institutions de la République.

Seul un conseil des ministres pourrait fixer ces ministres sur leurs attributions et les pousser au travail, mais rien. Jusqu’à présent, beaucoup n’ont encore pas vu le visage du Président de la République.

Pire, l’on est bien en phase d’élaboration du budget exercice 2014. La direction du budget a besoin de voir clair dans les attributions des ministères pour leur octroyer des lignes, mais toujours rien.

Des dossiers brûlants attendent le nouveau gouvernement, mais personne ne s’en préoccupe. Les gars font quoi au juste au sommet de l’Etat ?

La question est d’autant plus pertinente que l’on se demande si les gens ont la pleine conscience de leur responsabilité devant l’histoire et devant le devenir de ce peuple. Sacré Togo et ses dirigeants !!!

Quel est ce pays où on nomme des ministres de la République qui passent des jours et des jours sans que l’on ne leur dise solennellement et clairement ce que l’on attend d’eux ?

Même un petit conseil des ministres de 30 minutes aurait suffi pour que le Président de la République indique clairement aux ministres les missions qu’il leur assigne surtout que beaucoup de défis se profilent à l’horizon…

Dans tous les cas, tous les togolais les suivent de près et l’on verra jusqu’où ils iront avec cette manière atypique d’administrer tout un pays !!! – togoinfos