Africa Press Releases

Les programmes de MBA aux États-Unis, en Europe pour les talents internationaux : nous sommes ouverts aux affaires

Une enquête annuelle révèle que les candidatures internationales auprès des écoles de commerce ont remonté en flèche à mesure que la demande intérieure s’atténuait

RESTON, Virginie, 27 oct. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — Le nombre total des candidatures aux grandes écoles de commerce a chuté par rapport aux pics de niveau pandémique, de 3,4 % en glissement annuel parmi un échantillon de programmes apparié, selon un rapport d’enquête publié aujourd’hui par le Graduate Management Admission Council (GMAC). Cela intervient après que les volumes de candidatures aient augmenté de 2,4 % en glissement annuel en 2020, dans le contexte du début de la pandémie, et maintenu ce niveau de demande en 2021, lorsque les écoles ont enregistré une augmentation de 0,4 % en glissement annuel. Cependant, alors que les effets de la pandémie sur la mobilité amoindrissaient ce cycle des admissions, les candidatures internationales ont connu un rebond remarquable, en particulier les candidatures à des programmes aux États-Unis. La plupart des programmes américains ont enregistré des hausses de candidatures internationales, en particulier des programmes de MBA à temps plein sur deux ans (80 % des programmes) et des programmes STEM (61 %). De même, en Europe, la plupart des programmes de MBA ont connu cette année soit une stabilité, soit davantage de candidatures provenant de l’étranger.

L’enquête de ce type la plus importante et la plus largement citée dans l’industrie, à savoir l’Enquête sur les tendances des candidatures du GMAC 2022, a été menée entre juillet et septembre avec des chiffres de candidatures fournis par 950 programmes de 264 écoles de commerce dans 33 pays à travers le monde. L’enquête vise à examiner le paysage en rapide évolution de la demande de programmes d’enseignement supérieur en management (GME). En tant qu’enquête annuelle dans sa 24e année, l’étude 2022 reflète peut-être la fin des années perturbées par la pandémie et propose un aperçu de la manière dont le marché post-pandémie pourrait prendre forme.

En particulier, la plupart des programmes en Europe et en Asie ont augmenté ou maintenu la représentation des femmes dans l’éventail des candidats. La majorité des programmes participants en Europe (58 %) et en Asie (57 %) ont augmenté ou soutenu le nombre de candidatures reçues de la part des femmes. En outre, plus de la moitié des programmes américains ont maintenu ou augmenté les candidatures de populations sous-représentées (URP), en particulier le Master en Analyses des données (66 %) et le Master en Management (65 %).

« Je suis très heureuse de constater que les femmes en Europe et en Asie, ainsi que les groupes sous-représentés aux États-Unis, aspirent de plus en plus à poursuivre des études commerciales qui pourraient leur donner les moyens et les outils nécessaires pour atteindre leurs objectifs de carrière », a déclaré Joy Jones, PDG du GMAC. « Je félicite la communauté des écoles de commerce pour la tendance encourageante qui s’est développée grâce à leurs efforts concertés visant à attirer un vivier diversifié de talents. »

Autres principales conclusions

Les candidatures aux programmes de Master Commerce ont progressé, faisant remonter la vague d’intérêt international

Les candidatures mondiales aux programmes de Master Commerce, y compris le Master en Management, le Master en Finance et le Master en Analyse des données, ont augmenté de 3,2 % en glissement annuel. Tous les types de programmes de Master Commerce aux États-Unis comportaient une plus grande proportion de programmes avec des augmentations des candidatures internationales plutôt que des baisses, à l’exception du Master en Comptabilité. Les candidatures internationales aux programmes américains ont augmenté avec une proportion particulièrement élevée de diplômes spécialisés, y compris le Master en Gestion de la chaîne d’approvisionnement (93 %), le Master en Marketing (76 %) et le Master en Analyse de données (61 %).

« Les programmes de Master Commerce attirent traditionnellement des candidats internationaux. Alors que les restrictions induites par la pandémie s’atténuent progressivement et que les gens apprennent à vivre aux côtés du virus et à y faire face, nous nous attendons à ce que la mobilité internationale continue de rebondir », a déclaré Isabelle Bajeux-Besnainou, doyenne et professeure de Finances à la Tepper School of Business de l’université Carnegie Mellon et membre du conseil d’administration du GMAC.

L’Asie a conservé davantage de talents dans la région, tandis que le Canada a connu un renversement des tendances des candidatures.

Les écoles de commerce de la région Asie ont été en mesure d’attirer des candidats mobiles pendant la pandémie. Alors que des parts à peu près égales des programmes participants asiatiques ont montré une croissance et une baisse du volume total des candidatures cette année, ceux qui ont connu une croissance ou une stabilité ont fait cette constatation à la fois dans les candidatures nationales (60 %) et internationales (63 %). Cette tendance est conforme à l’enquête du GMAC menée auprès des étudiants potentiels et publiée plus tôt cette année, lorsque les données suggèrent que les candidats de certaines régions traditionnellement mobiles d’Asie peuvent choisir de plus en plus d’étudier dans leur pays.

Les programmes canadiens ont vu des baisses significatives des candidatures nationales comme internationales. Parmi les programmes canadiens ayant participé à chacune des enquêtes des deux dernières années, le nombre total de candidatures a diminué de 23 % en glissement annuel, avec 75 % des programmes enregistrant une baisse des candidatures nationales et 68 % faisant état d’une baisse des candidatures internationales. Cette inversion survient après des années de résultats constamment positifs pour les écoles canadiennes remontant à 2017, et coïncidant avec la réduction de la disponibilité des visas aux États-Unis.

Les programmes de MBA flexibles américains ont gagné du terrain malgré la baisse de la demande nationale pour les programmes de MBA professionnels

Cette année, un peu plus de la moitié des programmes de MBA flexibles (qui permettent à leurs étudiants de changer entre le statut à temps plein et le statut à temps partiel tout au long de leur présence dans le programme) ont enregistré une augmentation du volume des candidatures. En outre, les femmes représentaient 44 % des candidats à un MBA flexible, ce qui est plus élevé que n’importe quel autre type de programme de MBA aux États-Unis. Dans le même temps, la plupart des programmes de MBA professionnels aux États-Unis ont reçu moins de candidatures cette année, y compris les MBA en ligne (76 % des programmes), les MBA à temps partiel (75 %) et les Executive MBA (67 %). En fait, les programmes de MBA en ligne aux États-Unis ont enregistré une deuxième année consécutive de baisse des candidatures après l’essor de la pandémie de 2020.

« Alors que le marché de l’emploi est tendu et que la Grande Démission réduit la masse de la main-d’œuvre, il n’est pas surprenant que les programmes qui offrent la plus grande flexibilité soient les plus attractifs pour les professionnels en activité, en particulier les femmes », a déclaré Maite Salazar, directrice du marketing, GMAC.

À propos du GMAC

Le Graduate Management Admission Council™ (GMAC™) est une association de prestigieuses écoles supérieures de commerce du monde entier, au service d’une mission. Le GMAC fournit au secteur de l’enseignement supérieur en management des recherches, conférences sectorielles, outils de recrutement et évaluations de classe mondiale, ainsi que des outils, ressources, événements et services qui guident les candidats pendant leur parcours dans l’enseignement supérieur. Propriété du GMAC, qui assure sa gestion, l’examen du Graduate Management Admission Test™ (GMAT™) est l’évaluation pour école de commerce la plus largement utilisée.

Plus de 12 millions d’étudiants potentiels par an font confiance aux sites Web du GMAC, y compris mba.com, pour en savoir plus sur les programmes de MBA et de masters de commerce, contacter les écoles du monde entier, se préparer et s’inscrire aux examens, et obtenir des conseils sur les procédures d’admission aux programmes de MBA et de masters de commerce. BusinessBecause et The MBA Tour sont des filiales du GMAC, une organisation internationale ayant des bureaux en Chine, en Inde, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Pour en savoir plus sur notre travail, rendez-vous sur www.gmac.com

Contact auprès des médias :

Teresa Hsu
Responsable principale des relations avec les médias
202-390-4180 (mobile)
thsu@gmac.com

GlobeNewswire Distribution ID 8684045